Fiche détaillée

Gestion durable de la flore adventice des cultures

  • Auteur(s) : QUAE
  • Référence : Q188
  • ISBN : 978-2-7592-2818-8
  • Date : 24/12/2018
  • Nombre de pages : 354
  • Prévente
  • Prix : 35 € TTC
  • panier
    • augmenter la quantité
    • réduire la quantité

La gestion de la flore adventice fondée majoritairement sur l’utilisation des herbicides est remise en question avec le modèle agricole intensif. Sous la pression de la société civile, les pouvoirs publics incitent le monde agricole à développer des modes de production plus durables, moins dépendants de la chimie.
Cet ouvrage collectif explore des voies de gestion de l’enherbement intégrant tous les enjeux environnementaux.
Il présente l’état des connaissances actuelles sur la biologie des plantes adventices, la diversité des techniques de gestion et les processus de régulation naturelle.
Il est structuré en trois parties portant respectivement sur les connaissances de base en malherbologie, la description des techniques de gestion durable de la flore adventice et diverses études de cas.
L’ouvrage reflète la pluralité des points de vue sur la flore adventice qui s’explique par la diversité des disciplines concernées et par les divergences de perception des effets négatifs ou bénéfiques de ces plantes sauvages des champs.
C’est l’une des richesses de ce livre.
Il s’adresse aux étudiants et enseignants de la filière agricole, ainsi qu’aux agriculteurs et aux prescripteurs du développement agricole qui pourront y trouver un ensemble d’informations utiles au quotidien.

Réagissez !

Note globale :
  • (Aucun vote)
Commentaires
  • 06/02/2019VADORIN
    Mon grand père expliquait vers 1957 Il faut recolter rapidement l'orge pour laisser pousser la luzerne pour la nourriture du betail Il faut changer et limiter fréquemment le paturage du betail pour éviter le gaspillage, et le tassement du sol Il faut mettre des arbres fruitiers pour un complément de revenu, faire de l'ombre au bétail, et avoir une meilleure pousse de l'herbe On coupait les adventices à La sarclette a la levée des végétaux, avec un déchaumage qui enlevait les herbes après la récolte Etc
  • 06/02/2019VADORIN
    Mon grand père expliquait vers 1957 Il faut recolter rapidement l'orge pour laisser pousser la luzerne pour la nourriture du betail Il faut changer et limiter fréquemment le paturage du betail pour éviter le gaspillage, et le tassement du sol Il faut mettre des arbres fruitiers pour un complément de revenu, faire de l'ombre au bétail, et avoir une meilleure pousse de l'herbe On coupait les adventices à La sarclette a la levée des végétaux, avec un déchaumage qui enlevait les herbes après la récolte Etc
  • 04/02/2019ESCAFFRE
    Entièrement d'accord avec Geoffroy, les anciens s'y sont fait des pieds et des mains pour avoir des champs propres grâce aux nouvelles technologies et maintenant on refait machine arrière, quelle désolation, nous devenons la risée des autres pays, il faut que ce soit plus blanc que blanc, mais viendra un jour où il manquera des agriculteurs français, ce n'est pas grave, les denrées viendront de l'étranger et là, vous vous apercevrez qu'ils fallait les conserver.
  • 24/01/2019GEOFFROY
    C’e Dommage mon grand père n’est plus la!!! , retour à l’agriculture des années 30 .
  • Precedent | Page 2 / 2 |  

Merci de vous identifier pour commenter et noter cet article